DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Que peut faire l'UE contre le "geoblocking"?


u talk

Que peut faire l'UE contre le "geoblocking"?

“Que peut faire l’Europe contre le “geoblocking”, le blocage géographique qui limite le commerce transfrontalier au sein de l’Union Européenne?” Une question posée par Orla qui vit à Dublin.

Ursula Pachl, vice directrice de l’Organisation européenne pour les consommateurs (BEUC), y répond.

“Plusieurs raisons expliquent pourquoi les consommateurs font peu d’achats transfrontaliers – seulement 15 % le font aujourd’hui. Il y a le manque de confiance, les consommateurs se demandent ce qu’ils peuvent faire si quelque chose se passe mal ou si la livraison aura vraiement lieu après avoir payé en avance, et il y a aussi une autre raison très importante, qui est liée à un élément dont on parle beaucoup, et qui s’appelle le “geoblocking”.

Il existe des domaines où les vendeurs interdisent les achats de consommateurs d’autres pays. Par exemple, les consommateurs sont souvent frustrés quand, à la fin du processus d’achat, s’affiche un message indiquant que la livraison dans leur pays est interdite. Ils sont redirigés vers un site national, parce que le vendeur dispose de sites web nationaux et veut que le consommateur achète sur ces sites nationaux, probablement parce que le prix y est plus élevé.

Maintenant, ce que nous avons vu début mai est très prometteur. C’est une stratégie européenne à part entière concernant un marché digital unique. La Commission a annoncé qu’allait être mis en place un département d’investigation contre les monopoles. Nous pensons qu’il existe beaucoup de pratiques qui fragmentent le marché et qui sont sciemment mises en place. Cela devrait être examiné avec attention pour évaluer si ces pratiques sont anticoncurrentielles et si, dans ce cas, la Commission européenne devrait prendre des mesures.”

Si vous voulez poser une question, cliquer sur le lien ci-dessous.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

UE-Chine : le point sur leurs relations commerciales