DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen : reprise des frappes après cinq jours de trêve

Les frappes aériennes ont repris au Yémen, après une trêve humanitaire de cinq jours. Dans la nuit de dimanche à lundi, des raids aériens ont visé

Vous lisez:

Yémen : reprise des frappes après cinq jours de trêve

Taille du texte Aa Aa

Les frappes aériennes ont repris au Yémen, après une trêve humanitaire de cinq jours. Dans la nuit de dimanche à lundi, des raids aériens ont visé des positions houtistes à Aden, au sud du pays. Il n’y a pas de bilan humain pour l’heure, mais les forces de la coalition menée par l’Arabie Saoudite ont détruit au moins cinq véhicules de rebelles chiites. “La plupart des zones visées étaient des zones civiles”, s’indigne Mohammad Javad Zarif, ministre des affaires étrangères iranien. “Il est regrettable que cela continue. C’est aussi regrettable que l’aide humanitaire n’arrive pas jusqu’aux personnes qui en ont un besoin terrible”. Téhéran réclame une présence renforcée des Nations-Unies. La coalition dit épargner l’aéroport de Sanaa, les ports d’Aden et de Hodaïda, pour permettre l’arrivée de l’aide humanitaire, mais elle récuse l’appel de l’ONU à un nouveau cessez-le-feu, soutenu par les Etats-Unis.
L’Arabie Saoudite mène des combats au Yémen depuis le 26 mars dernier, en soutien au chef de l’Etat en exil, Abd Rabo Mansour Adi. La trêve initiée par le royaume sunnite a été entachée de combats au sol, parfois meurtriers, et par des attaques à la frontière saoudienne. Dans la nuit de dimanche à lundi, deux nouveaux raids ont pris pour cible le palais présidentiel une base des forces spéciales, des sites sous contrôle des Houtis, fidèles à l’ex-président Saleh.