DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Charlie Hebdo : Luz jette l'éponge


France

Charlie Hebdo : Luz jette l'éponge

Six jours après l’attaque terroriste qui décimait la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo, la conférence de presse des survivants était empreinte d‘émotion, de chagrin, et chez Luz, dessinateur chez Charlie depuis 20 ans, déjà d’une certaine lourdeur

“J’ai écrit : “tout est pardonné” et puis j’ai pleuré. Et c‘était la Une. On avait trouvé la Une. On avait enfin trouvé cette putain de Une”, disait alors Luz.

Luz jette donc l‘éponge. Dans une interview accordée au journal Libération, il explique qu’il s’agit d’un choix personnel. Il évoque le deuil, la douleur, le poids des médias. Il dit avoir manqué de temps pour se reconstruire, de manquer de temps aussi pour boucler les numéros, et parle de la torture que représente l’absence de ses collègues et amis.

Cette attaque contre Charlie Hebdo avait déclenché une onde de choc, en France et dans le monde. Symbole de la liberté d’expression mise à terre, des millions de Français descendent dans la rue le 11 janvier sous la bannière “je suis Charlie”. Dans la marche, à Paris, les survivants avec, parmi eux, Luz, mais aussi Zineb el Rhazaoui, journaliste franco- marocaine, sociologue des religions, récemment mise à pied par la direction de Charlie Hebdo, parce qu’elle n’“assurerait plus les obligations de son contrat”

Comment continuer à travailler après le drame ? C’est au fond toute la question qui se pose et qui pose celle de l’avenir du journal satirique, même si l’hebdomadaire a recueilli depuis l’attentat près de 4,5 millions d’euros. Cette somme doit être intégralement reversée aux victimes assure la direction. Mais cet engagement laisse pourtant aujourd’hui certains chroniqueurs de Charlie Hebdo sceptiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Burundi : la mobilisation anti-Nkurunziza ne semble pas faiblir