DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une demande de révision du procès déposée dans l'affaire Kerviel-Société Générale


France

Une demande de révision du procès déposée dans l'affaire Kerviel-Société Générale

Ce rebondissement intervient après la publication de déclarations d’une commandante de police qui dit avoir la certitude que la banque ne pouvait ignorer les agissements de son ex-trader. C’est le site d’investigation Mediapart qui a fait cette révélation en se basant sur l’audition le 9 avril dernier de la policière chargée de l’enquête qui affirme aussi avoir eu le sentiment d‘être “instrumentalisée” par la Société Générale.

“C’est cette policière elle même qui dit “la Société Générale m’a amené les éléments qu’elle voulait que j’aies, n’a pas répondu à d’autres commissions rogatoires que je lui ai envoyé, m’a fourni les témoins qu’elle voulait et, bref, elle a dicté les conditions de mon enquête”, explique Edwy Plenel, le co-fondateur et président de Mediapart.

Condamné par la justice sur les conditions de la perte de 4,9 milliards d’euros déclarée en janvier 2008 par sa banque, Jérome Kerviel estime que ces déclarations ont “valeur de réhabilitation”.

La Société Générale fait par de son côté de son “étonnement”.

Une commission d’enquête parlementaire pourrait aussi voir le jour sur cette affaire que certains qualifient d’“affaire d’Etat”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ex-République yougoslave de Macédoine : le camp du Premier ministre contre-attaque