DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Indonésie et la Malaisie acceptent de fournir un refuge provisoire à 7.000 migrants


monde

L'Indonésie et la Malaisie acceptent de fournir un refuge provisoire à 7.000 migrants

Un espoir se dessine pour les migrants rohingyas et bangladais qui dérivent en pleine mer. La Malaisie et l’Indonésie ont annoncé leur intention d’accueillir provisoirement quelque 7.000 clandestins. Cette décision, prise à l’issue d’une réunion régionale des chefs de la diplomatie, intervient après de fortes pressions de la communauté internationale.

“Il y a une crise humanitaire en pleine mer. Il ne s’agit pas de politique, c’est la vie de ces gens qui est en jeu. C’est la raison pour laquelle les pays de la région doivent trouver une solution qui tient compte à la fois de cette crise humanitaire et de leur propre prestige’‘, souligne Steven Wong, directeur général de l’Institut d‘études stratégiques et internationales de Malaisie.

Partis du Bangladesh et de Birmanie, ces migrants, pour la plupart membres de la minorité ethnique des rohingyas, espèrent trouver refuge en Thaïlande, en Malaisie ou en Indonésie, qui ont refusé jusqu’ici de les accueillir, refoulant même leurs bateaux. Résultat, ils sont des centaines à dériver, au large, dans des conditions de vie déplorables.

Près de 400 d’entre eux ont été secourus ce mercredi par des pêcheurs indonésiens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Corée du Nord annule la visite de Ban Ki-moon