DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'EI contrôle la totalité de Palmyre et serait entré dans la cité antique


Syrie

L'EI contrôle la totalité de Palmyre et serait entré dans la cité antique

Les combattants du groupe État islamique auraient réussi à s’emparer de la totalité de la ville syrienne de Palmyre, qui abrite l’une des plus importantes cités antiques du Moyen-Orient. Cette prise intervient après de violents combats qui ont fait une centaine de morts, dans la nuit dans les rangs des forces gouvernementales. La base aérienne, la prison et les bâtiments des services de sécurité seraient tombés aux mains des djihadistes, qui auraient bénéficié de la complicité de centaines de résidents locaux, comme l’indique cet habitant de Palmyre. “Ils ont conduit les djihadistes dans la ville, ils les ont aidés. Sans eux, ils n’auraient pas su où aller, ils n’auraient pas su quelles sont les rues, les maisons clés.’‘

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, basé à Londres, les combattants de l‘État islamique sont entrés sur le site archéologique de Palmyre, mais il n’y a pour l’heure aucune indication de destruction. Le ministre syrien de l’Intérieur, Mohamad al-Shaar a fait part de sa très grande préoccupation : “Nous allons tout faire pour préserver ces antiquités qui constituent le patrimoine de la nation et de l’humanité.’‘

L’Unesco a demandé la cessation des hostilités pour sauver ces ruines monumentales vieilles de plus de 2.000 ans. La cité de Palmyre pourrait subir le même sort que d’autres sites archéologiques en Irak, détruits par les djihadistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Que va devenir Sandra, l'orang-outang ?