DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arabie saoudite : la minorité chiite endeuillée par un attentat suicide


Arabie Saoudite

Arabie saoudite : la minorité chiite endeuillée par un attentat suicide

La minorité chiite d’Arabie saoudite a été la cible d’un attentat suicide ce vendredi. Un kamikaze s’est fait exploser dans une mosquée, tuant 20 personnes au moins et une cinquantaine de blessés. L’attaque s’est produite dans la localité d’el Koudeih, dans l’est, où vit la minorité chiite du pays.

Ses membres ont laissé éclater leur colère, reprochant au royaume sunnite de ne pas protéger les lieux de culte chiite. Pour apaiser les tensions, le mufti d’Arabie saoudite, plus haut dignitaire religieux sunnite du pays, a condamné l’attentat en direct à la télévision.

La communauté chiite redoute de nouvelles attaques. En novembre, sept chiites, dont des enfants, ont été abattus par des hommes masqués dans un lieu de culte. Une attaque inédite qui a profondément choqué le royaume.

Ces derniers mois, la sécurité saoudienne a multiplié les arrestations dans les milieux extrémistes sunnites, soupçonnés de liens avec le groupe Etat islamique.

Depuis le liban, le Hezbollah chiite pro-iranien a condamné l’attentat et dit tenir le royaume saoudien pour responsable.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Grèce compte boucler un accord avec ses créanciers d'ici 10 jours