DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jihadistes dans Palmyre : l'inquiétude grandit pour le site antique

Après Palmyre, Etat islamique prend le dernier point de contrôle entre la Syrie et l'Irak

Vous lisez:

Jihadistes dans Palmyre : l'inquiétude grandit pour le site antique

Taille du texte Aa Aa

Filmée par la télévision de l’Etat islamique, l’entrée des jihadistes dans Palmyre. Les combattants de l’EI ont exécuté jeudi au moins 17 personnes, des civils et des militaires pro-régime. Un militant originaire de Palmyre, contacté via Facebook, a affirmé que les jihadistes fouillaient les maisons à la recherche de personnes loyales au régime de Bachar al-Assad et empêchaient les habitants de sortir. L‘électricité a été coupée.

La moitié de la Syrie aux mains de l’EI

Avec la prise de Palmyre, l’EI contrôle désormais plus de 50% du territoire syrien. En soirée, l’Observatoire syrien des droits de l’homme annonçait que Etat islamique a pris le point de passage d’Al-Tanaf,  dernier poste-frontière entre la Syrie et l’Irak.

Alors que les jihadistes ont investi le site antique de Palmyre, vieux de plus de 2000 ans, l’inquiétude grandit : les combattants ont déjà détruit d’autres sites d’une valeur inestimable en Irak.