DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet de Riga : les Européens très réservés

Vous lisez:

Sommet de Riga : les Européens très réservés

Taille du texte Aa Aa

Les déceptions et les tensions auront marqué le sommet de Riga, sur lequel n’aura cessé de planer l’ombre de Moscou. Ce sommet réunissait l’Union européenne et les six pays du Partenariat oriental, dont trois auraient voulu que leur vocation à rejoindre l’Union européenne soit reconnue. Mais l’Ukraine, la Géorgie et la Moldavie n’ont reçu aucune assurance. Les Européens ont plutôt insisté sur un resserrement des liens en général et une approche différenciée selon les pays. Dans leur déclaration finale, les 28 ont aussi soutenu la souveraineté et l’indépendance de chacun de leurs partenaires. L’Azerbaïdjan, le Bélarus et l’Arménie, tous trois proches de Moscou, refusaient des références trop explicites à la Russie.