DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des militantes traversent la frontière entre les deux Corées


Corée

Des militantes traversent la frontière entre les deux Corées

Avec leurs tuniques blanches, leurs écharpes multicolores et leurs chants pacifiques, elles ont franchi la frontière la plus militarisée au monde, et diffusent leur message de réconciliation à Kaesong, en Corée du Nord.

Un événement rare, tant la zone démilitarisée intercoréenne (DMZ), longue de 248 kilomètres, parsemée de champs de mines et de barrières électrifiées, est difficilement franchissable.

“Nous, femmes des Corées du Nord et du Sud, mais aussi du monde, marchons pour inviter tous ceux qui sont concernés à ouvrir un nouveau chapitre de l’histoire coréenne, marqué par le dialogue, la réconciliation, la compréhension et le respect, et à contribuer ensemble à une prospérité pacifique”, a déclaré Janis Alton, une des responsables de l’organisation canadienne Vow of Women for Peace (VOW).

Parmi ces militantes, reconduites ensuite vers Séoul, figurent les prix Nobel de la paix Leymah Gbowee et Mairead Maguire ainsi que la féministe américaine Gloria Steinem.
70 ans après la division de la péninsule coréenne, les militantes défendent l’idée qu’un vrai traité de paix doit remplacer l’armistice qui a conclu la guerre en 1953.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une nouvelle loi en Russie interdit les organisations "indésirables"