DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Speed : Nico Rosberg, le petit prince de Monaco


speed

Speed : Nico Rosberg, le petit prince de Monaco

Bruno Sousa : “Bonjour et bienvenue dans Speed. Beaucoup d’action ce week-end dans l’univers des sports mécaniques. On commence par le Grand Prix de Monaco remporté par Nico Rosberg pour la troisième année de suite. Le pilote allemand a profité d’une erreur de stratégie de son coéquipier, Lewis Hamilton. Le champion du monde a pris la troisième place derrière Sebastian Vettel”.

Nico Rosberg rejoint Graham Hill, Alain Prost et Ayrton Senna dans la légende de la Formule 1 en gagnant le Grand Prix de Monaco pour la troisième fois d’affilée. Il faut dire que le pilote allemand connaît par coeur ce circuit atypique, puisqu’il a grandi et qu’il vit toujours sur le Rocher.

Ce dimanche, il profite de l’irruption de la voiture de sécurité au 64e tour après l’accrochage entre Max Verstappen et Romain Grosjean à Sainte-Dévote. Mercedes demande alors à Lewis Hamilton, qui avait signé la pole et fait toute la course en tête, de rentrer aux stands pour changer de pneus.

Erreur fatale, car Nico Rosberg et Sebastian Vettel restent en piste, le dépassent et conservent leur avantage jusqu‘à l’arrivée. Du coup, au championnat du monde, Hamilton ne compte plus que 10 points d’avance sur le grand vainqueur du jour.

Monte-Carlo, l’histoire et le mythe

Bruno Sousa : “La Formule 1 ne serait pas tout à fait la même sans cette course mythique disputée dans les rues de Monte-Carlo. L’histoire de ce Grand Prix a commencé le 14 avril 1929”.

Il y a 86 ans, 16 pilotes prennent le départ de cette course qui n’est pas précédée par des qualifications. C’est donc par tirage au sort qu’est déterminé l’ordre de la grille de départ.

Pas de chance pour le favori, Rudolf Caracciola, qui s‘élance en quinzième position et doit finalement se contenter de la troisième place. L’Anglais William Grover-Williams s’impose en bouclant les 100 tours du circuit en 3 heures 56 minutes et 11 secondes.

En 1950, Juan Manuel Fangio remporte le premier Grand Prix de Formule 1 disputé dans la Principauté. Et depuis 1955, l‘épreuve a toujours figuré au calendrier du championnat du monde.

Latvala renoue avec la victoire

Bruno Sousa : “Nous quittons le bitume de Monte-Carlo pour nous rendre sur les pistes poussiéreuses du Portugal, où avait lieu la cinquième manche du championnat du monde des rallyes. A la clé : un premier succès cette année pour Jari-Matti Latvala”.

Il restait sur trois rallyes sans marquer le moindre point, autant dire que cette victoire, sa 13e en WRC, lui fait le plus grand bien. Le Finlandais Jari-Matti Latvala s’impose au volant de sa Polo au terme des 354 kilomètres de spéciale disputés dans la région de Porto.

En tête depuis vendredi midi, il parvient à conserver 8 secondes d’avance sur son coéquipier, Sébastien Ogier, d’abord pénalisé par son rôle d’ouvreur l’obligeant à balayer la piste pour ses rivaux. Le Français, vainqueur des trois premiers rallyes de la saison, reste confortablement installé en tête du championnat du monde.

Auteurs d’un zéro pointé en Argentine le mois dernier, les pilotes Volkswagen signent cette fois un triplé avec le Norvégien Andreas Mikkelsen qui chipe la troisième place au Britannique Kris Meeke.

Le spectacle est toujours garanti dans la fameuse bosse de Fafe et ce n’est pas Jari Ketomaa, victime d’un accident spectaculaire mais sans gravité, qui dira le contraire.

Di Grassi disqualifié, D’Ambrosio sur tapis vert

Bruno Sousa : “Nous entrons dans la dernière ligne droite de notre émission, mais avant de passer sous le drapeau à damier, voici les plus belles images de Formule E à Berlin. Lucas di Grassi a franchi en premier la ligne d’arrivée, mais il a été disqualifié. Jérôme d’Ambrosio a été déclaré vainqueur et Nelson Piquet Junior est le nouveau leader du classement général. Speed revient dimanche prochain”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

speed

Speed : Lorenzo gagne le Grand Prix de France