DERNIERE MINUTE

L'opération séduction européenne de David Cameron

Pour David Cameron cette semaine, il faut séduire l’Union européenne, à commencer par Jean-Claude Juncker, le président de la commission, reçu ce

Vous lisez:

L'opération séduction européenne de David Cameron

Taille du texte Aa Aa

Pour David Cameron cette semaine, il faut séduire l’Union européenne, à commencer par Jean-Claude Juncker, le président de la commission, reçu ce lundi à Chequers, la résidence secondaire officielle du Premier ministre britannique.

Séduire, pour convaincre l’Europe du bien-fondé des réformes que Londres exige : plus de pouvoirs souverains pour le Royaume-Uni, moins d’accès aux prestations sociales pour les ressortissants de l’Union, particulièrement ceux en provenance des pays de l’Est.

En toile de fond bien-sûr, la perspective avant 2017, peut-être 2016, d’un référendum sur une éventuelle sortie du pays de l’Union.

L’offensive de David Cameron doit se poursuivre toute la semaine, avec des visites prévues à Copenhague, Amsterdam, Varsovie, Paris et Berlin.

Avant le sommet de Bruxelles fin juin, le chef du gouvernement aura plaidé sa cause auprès de tous les dirigeants européens sans exception.