DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Séismes : une application pour alerter en temps réel


hi-tech

Séismes : une application pour alerter en temps réel

En partenariat avec

Le 25 avril au Népal, un séisme de magnitude 7,8 sur l‘échelle ouverte de Richter faisait 8.000 morts et des dizaines de milliers de blessés et de sans-abris. Dans les catastrophes naturelles, gagner ne serait-ce que quelques secondes peut sauver des vies.

Pierre-Marie Sarant, fondateur de la société CynSIS, a développé une application pour smartphones qui donne l’alerte en cas de séisme. QuakeShare, c’est son nom, fonctionne grâce à un système gyro directionnel intégré et à la technologie GPS du smartphone. “ En même temps que l’on détecte (une secousse) sur le smartphone, on envoie ces informations sur le serveur dans le cloud qui lui, va collecter différentes informations qui sont envoyées par plusieurs smartphones. Et c’est là qu’on a d’autres algorithmes qui vont recalculer et qui vont dire si c’est vrai ou pas. Ca se passe en quelques secondes, “ explique-t-il

L’application génère une alerte en temps réel pendant le tremblement de terre, informant les autorités du pays, les équipes de secours, les organisations humanitaires et toutes les entreprises qui ont souscrit au service. Une fois le séisme confirmé, une alerte générale est lancée.

Pierre-Marie Sarant poursuit avec un exemple pratique : “ sur l‘écran du smartphone, le chronomètre indique deux secondes. Il y a eu une alerte de séisme confirmée et donc, là, les gens savent que le temps roule et qu’il faut se mettre en sécurité. L’idée, c’est qu’on les géolocalise, et si par hasard il y a coupure d‘énergie, s’il n’y a plus de télécommunications mobiles, on sait où étaient les personnes au moment du tremblement de terre. “

Parce qu’elle dépend de l‘état des réseaux téléphoniques et d’internet, l’application ne sera utile que dans les zones sismiques équipées. Encore en phase de développement, QuakeShare devrait être disponible d’ici la fin de l’année.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Des drones pour la défense des éléphants