DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alan, lapereau de neuf semaines, tué en direct à la radio danoise


monde

Alan, lapereau de neuf semaines, tué en direct à la radio danoise

Au Danemark, Alan, un petit lapin, est passé de la vie au trépas en direct sur Radio24syv. Son bourreau, un animateur de la station, a voulu par ce « lapinocide » dénoncer l’hypocrisie qui règne dans le pays scandinave autour du concept du « bien-être animal ».

Sans surprise, l’exécution a déclenché un tollé et de nombreux appels au boycott de la radio. Sur les réseaux sociaux, la consternation a été de mise.« Sans âme, cruel et sans scrupules », a par exemple réagi une internaute sur Facebook.

Pour sa défense, Radio24syv s’est fendue d’un long communiqué sur Facebook, traduit en partie sur le site d’information thelocal.dk :

“Ce qu’ont fait nos animateurs ressemble à ce que la plupart d’entre nous faisons chaque jours alors que nous sommes au supermarché. Nous achetons et mangeons des animaux qui ont eu une vie abominable. Et des animaux qui ont été tués dans les mêmes conditions (…) que le lapin dans le studio”, explique la radio. Elle détaille aussi les conditions de vie sordides réservées aux animaux dans les fermes industrielles danoises, telles que l’autorisation d‘élever 13 poulets par m2.

La radio s’est aussi défendu sur Twitter: “Nous ne l’avons pas fait pour le plaisir du divertissement. Des milliers d’animaux meurent chaque jour pour que les gens puissent les manger”.

Le bébé lapin, âgé de neuf semaines, a été battu à mort à coups de pompe à vélo. “Je l’ai frappé fort sur le cou à deux reprises pour que les vertèbres cervicales soient fracturées”, a expliqué Asger Juhl, l’auteur du méfait. “J’avais reçu des instructions d’un gardien du zoo de Aalborg qui tue plusieurs bébés lapins chaque semaine (pour nourrir) les serpents”.

Une militante de la défense des droits des animaux et star de la télé-réalité qui se trouvait dans le studio, Linse Kessler, a tenté en vain de sauver l’animal, avant d‘être sommée de partir.

Après l’avoir occis sur les ondes, l’animateur a indiqué avoir ramené le corps sans vie d’Alan chez lui. Pourquoi ? Pour en faire un ragoût, avec l’aide de ses deux enfants, âgés de 6 et 8 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pologne : Andrzej Duda, une présidence conservatrice qui inquiète