DERNIERE MINUTE

Révolution chez Amazon, le géant du commerce en ligne : depuis le 1er mai, les ventes du groupe sont comptabilisés par pays dans quatre pays et non plus au niveau du holding luxembourgeois. Ce changement va s‘étendre aux principaux marchés européens de la firme, dont la France.

Amazon va donc bientôt payer des impôts en France.

Jusqu’à présent Amazon optimisait sa fiscalité en faisant converger ses ventes européennes au Luxembourg, comptablement et juridiquement. Il bénéficiait dans ce pays d’un accord dit de « tax ruling » datant de 2003 qui, selon le Financial Times, limitait sa taxation à moins de 1% de ses revenus.