DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"San Andreas" : attention ça va trembler

En partenariat avec

Le film “San Andreas”, c’est d’abord le parcours d’un pilote d’hélicoptère de sauvetage (Dwayne Johnson ) et son ex-épouse (Carla Gugino) : ils vont tenter de survivre, et de retrouver leur fille quand un tremblement de terre géant, de magnitude 9, détruit la Californie.

Brad Peyton, réalisateur :
“ Il y a une expression que j’avais l’habitude de dire à mes équipes, qui était : « Bâtissons le pont, et mettons les acteurs dessus.” Ce qui était vraiment important, c’est que je ne voulais pas qu’ils fassent semblant, comme dans les années 1970 avec la vieille école “ Star Trek”. Pendant le tournage je disais aux acteurs : “Et maintenant, tout ce que je vous demande de faire, c’est d’oublier la technique. Quand il y a autant de caméras, de lumières, de cadrans et de plates-formes, ça fait beaucoup de technique. Mon travail consiste à essayer d’effacer, autant que je peux, la partie technique, afin que vous puissiez vivre ces moments d’action, pour avoir une espèce d’honnêteté réelle et des moments de pure émotion.”

Avec plus de 1300 effets spéciaux, dans l’air, souterrains ou sous-marins, peu d’acteur ont vécu ce genre d’expérience.

Carla Gugino, actrice :
“ Il y avait des moments pour moi, comme la séquence sur le toit, où j’ai eu vraiment peur. Je sais que je suis en sécurité. Ce n’est pas un manque de confiance. Mais il faut que j’y aille quand même, avec beaucoup d’appréhension. J‘étais vraiment nerveuse. Je sais qu’un homme m’attend à la fin de ce fil, mais je suis la seule à prendre le risque et à y aller, si je tombe, c’est de plus de 20 mètres…alors si quelqu’un est parti prendre son cadé, je tombe pour de vrai.”

Dwayne Johnson, acteur :
“ Il n’y a pas plus de 5 films catastrophes chaque année, et c’est normal, c’est parce que ce ne sont pas les films les plus faciles à faire.
Il y a beaucoup de difficultés. Il faut équilibrer la construction du film, l’histoire de coeur , la famille, une histoire bien écrite, des personnages bien écrits, des choses comme ça.”

San Andreas débarque sur les écrans en France, le 27 mai.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

Le prix Un certain regard à "Hrutar" de Grímur Hákonarson