DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Shanghai a aussi son CES


hi-tech

Shanghai a aussi son CES

En partenariat avec

Un CES, un Consumer Electronic Show taille réduite par rapport à sa version de Vegas, s’est tenu à Shanghai. Deux cents exposants sont venus présenter leurs derniers produits.

Voici ainsi la dernière version d’un robot ménager sauf que ce n’est pas une première puisqu’elle a déjà été montrée lors de précédents salons. S’il faut encore préparer les ingrédients et les mettre dans le robot ce dernier suit ensuite la recette. Le robot apprend celle-ci par mimétisme. Il peut enregistrer les mouvement d’un vrai chef et les reproduire…

Mark Oleynik, fondateur de Moley Robotics : “On peut choisir tout type de plat, proposé par quelque chef que ce soit dans le monde, et il suffit de mettre les ingrédients. Tout est cuit automatiquement.”

G-Wearables est une société pékinoise qui a lancé ses écouteurs “Gogo S”. Il s’agit de deux appareils indépendants connectés par Blue Tooth. Ils diposent aussi d’un capteur optique qui peut contrôler le rythme cardiaque de celui qui les porte.

Li Qiaowei, directeur produit : “Quand on les porte, les deux appareils sont complètement séparés, il n’y a pas de fil, pas de bandeau. On est totalement libre de ses mouvements.”

Palo Alto Tech qui comme son nom ne l’indique pas est basée à Pékin a présenté ses “cool glass one”, une version low cost des Google glass et dont le prix devrait être aux alentours des 400 euros. Un écran tactile sur le côté permet à son utilisateur de contrôler les lunettes. Des lunettes qui peuvent prendre des photos et des vidéos en full HD et bien sûr être connectées à un téléphone portable. Elles devraient être disponibles en août.

Prochain article

hi-tech

En Estonie, un nouvel abri militaire souterrain, en plastique