DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Volkswagen domine le rallye automobile, les voiliers de l'Ocean Volvo Race sont de retour en Europe


sport-united

Volkswagen domine le rallye automobile, les voiliers de l'Ocean Volvo Race sont de retour en Europe

Joe Allen, euronews :
“Bonjour et bienvenue dans Sports United, l‘émission qui vous parle de tous les sports. Voici le menu de la semaine : l‘écurie Volkswagen a dominé le rallye du Portugal, mais lequel de ses pilotes est arrivé en tête ? ; l’aventure autour du monde “Volvo Ocean Race” touche bientôt à sa fin. Les voiliers ont enfin fait leur retour en Europe ; le Festival International des Sports Extrêmes a fait étape à Montpellier en France.”

WRC : les Volkswagen dominent le Portugal

Joe Allen, euronews : “La cinquième étape des Championnats du monde de rallye automobile avait lieu ce week-end. Une compétition tout en suspens qui s’est déroulée dans le nord du Portugal où un homme retrouve le chemin de la victoire et c’est tout une écurie qui finit sur le podium.”

La cinquième étape du championnat du monde de rallye WRC se déroulait au Portugal. L’occasion pour l‘écurie Volkswagen de signer son deuxième triplé de la saison.
Mais contre toute attente, ce n’est pas Sébastien Ogier qui s’est imposé sur la piste de Matosinhos, mais Jari-Matti Latvala.
Le Finlandais enregistre sa 13è victoire en WRC, une victoire qui relance sa saison, puisqu’il n’avait fait qu’un podium auparavant, lors du premier rallye à Monte-Carlo.

Malgré leur deuxième place au Portugal, Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia ont creusé l‘écart au classement général de la Coupe du Monde avec 42 points d’avance sur Andreas Mikkelsen et Ola Floene.

A noter l’abandon de Thierry Neuville et de Nicolas Gilsoul dont la voiture a fini sur le côté.

Au championnat du monde des constructeurs, Volkswagen a aussi accru sa position de leader avec une avance de 43 points sur Citröen.

Les voiliers de la Volvo Ocean Race de retour en Europe

Joe Allen, euronews : “La Volvo Ocean Race, course autour du monde en équipages avec escale se poursuit. Les voiliers sont partis d’Alicante en octobre dernier, ont contourné l’Afrique, traversé l’Asie, puis descendu en Océanie avant de remonter le long de la côte est des Amériques. Les six bateaux restant font maintenant leur retour en Europe.”

L‘équipage du Brunel peut prendre le temps de profiter du lever de soleil dans la baie de Lisbonne.
Le voilier néerlandais skippé par Bouwe Bekking a remporté la septième étape de la Volvo Ocean Race, cette course autour du monde avec escales.
En un peu moins de dix jours, Brunel a relié Newport aux Etats-Unis et la capitale portugaise.
Le skipper néerlandais avait pris la tête de la flotte 48 heures auparavant, creusant milles après milles l‘écart.
C’est la deuxième victoire d‘étape pour Brunel dans la compétition dominée par Azzam, le voilier émirati, suivi du Chinois Dongfeng.

Deuxième de l‘épreuve, Mapfre est arrivé 20 minutes après Brunel à Lisbonne. Le bateau espagnol est skippé par Iker Martinez. Il a été ralenti par la pétole, un vent très faible, à l’approche de l’estuaire du Tage.

Pour boucler leur tour du monde, les monocoques doivent encore se rendre à Lorient, en France, puis à Göteborg, en Suède.

Fabiano Caruana remporte le Grand Prix d‘échecs de la FIDE

Joe Allen, euronews : “La quatrième et dernière étape du Grand Prix d‘échecs de la FIDE se tenait en Russie. Toute la saison, 16 concurrents se battaient pour obtenir une qualification pour le Tournoi des Candidats 2015. Voyons qui a su tirer son épingle du jeu.”

Le Grand Prix de la FIDE, la Fédération internationale des échecs se déroule en quatre tournois.
Et après Bakou, Tashkent et Tbilissi, la quatrième manche se tenait il y a quelques jours à Khanty-Mansiysk en Russie.

Au terme de plus d’une dizaine de matchs, trois grands-maîtres se partagent la première place, le Russe Dmitry Jakovenko, l’américain Hikaru Nakamura et l’actuel numéro deux mondial Fabiano Caruana. L’Italien remporte au terme de cette quatrième manche le Grand Prix de la FIDE qui lui ouvre les portes du Tournoi des Candidats.

Le vainqueur de celui-ci pourra défier le numéro un mondial Magnus Larsenn dans une rencontre pour le titre.

Inside Muay-Thaï

Joe Allen, euronews : “Cet art martial nous vient de Thaïlande, et vous pouvez vous servir de vos poings, de vos pieds, de vos coudes, de vos genoux… Enfin, vous voyez le tableau. On parle Muay-Thaï cette semaine dans Inside Sport. Découvrons un peu mieux ce sport de combat ancien.”

Le Muay Thaï est art martial thaïlandais très ancien. On l’appelle aussi la science des 8 membres, car les techniques mélangent coups de poing et coups de pied, mais aussi des coups provenant des coudes et des genoux.

Le style de combat permet de se battre à courte, moyenne ou longue distance. Ces deux dernières décennies, le Muay Thaï a connu un regain de popularité.

On le pratique aussi bien pour apprendre à se défendre, à se maintenir en forme et bien sûr pour la compétition.

Les riders ont envahi Montpellier

Joe Allen, euronews :

“Si vous aimez l’action et les sports extrêmes alors notre rubrique spotlight va vous ravir. Cette semaine, on court, on roule, on glisse pour le FISE, le Festival international des Sports extrêmes. Regardez !”

Près de 600.000 personnes sont venus assister aux exploits des riders à Montpellier à l’occasion de la 19è édition du Festival international des Sports Extrêmes.

Au programme : BMX, skateboard, rollers, et même du wakeboard.

Allez, c’est parti, on enchaîne flips, flatspin, flips bus to no hand et autres whip…

Tournoi des Grands Maîtres de Judo

Joe Allen, euronews : “C’est tout pour cette édition de Sports United. Pour conclure, nous vous laissons avec des images du tournoi des grands-maîtres de Judo qui s’est tenu récemment au Maroc. Merci de nous suivre et à la semaine prochaine. “

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

sport-united

Sports United : les Espagnols ont le basket, les Français ont le squash