DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espace : Philae va-t-il se réveiller grâce au soleil ?

Les scientifiques de Rosetta espèrent le reveil de Philae, endormi sur la comète. L'espoir réside dans l'action du soleil.

Vous lisez:

Espace : Philae va-t-il se réveiller grâce au soleil ?

Taille du texte Aa Aa

A l’Agence spatiale allemande à Francfort, les yeux sont toujours tournés vers le ciel et vers Philae. L‘équipe de Rosetta se prépare à rétablir la communication avec Philae. Plus le petit robot se rapproche du soleil, plus il recharge ses batteries et pourra réagir. Si c’est à la mi-aôut que Philae sera au plus près du soleil, l‘équipe de Rosetta sait que dès début juin, la période est propice :

Point of view

si Philae est allumé et a suffisamment d'énergie solaire, il va répondre

“La sonde Rosetta vole approximativement à 200 kilomètres de la comète, explique le scientifique Koen Geurts. Elle va commencer à lancer un signal pour établir la communication avec Philae, et si Philae est allumé et a suffisamment d‘énergie solaire pour répondre, il va se connecter sur son transmetteur, répondre et établir la communication.”

Plus de 7 mois après l’atterrissage de Philae sur la comète, les scientifiques vont donc faire une quatrième tentative pour entrer en contact avec le robot endormi. Et si ça ne marche pas…

“Nous anticipons toutes les situations : si la batterie secondaire n’est pas capable de supporter l’activité, rajoute Koen, et si nous devons nous appuyer seulement sur l‘énergie solaire, nous étudions des mesures autonomes, par exemple le champ magnétique, prendre des images de la surface autour de Philae, faire des mesures thermiques, qui nous donnerons des données scientifiques précieuses.”

Philae s’est posé le 12 novembre sur la comète Tchouri. Après plusieurs rebonds, le robot a communiqué, via Rosetta, avec la Terre. Faute d‘énergie, Philae s’est ensuite endormi. La recharge des batteries par les panneaux solaires reste le grand espoir.