DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sepp Blatter s'en prend aux Américains

Sepp Blatter reste sur sa ligne de défense. Lors de sa première conférence de presse au lendemain de sa réélection à la tête de la FIFA, le patron de

Vous lisez:

Sepp Blatter s'en prend aux Américains

Taille du texte Aa Aa

Sepp Blatter reste sur sa ligne de défense. Lors de sa première conférence de presse au lendemain de sa réélection à la tête de la FIFA, le patron de l’instance dirigeante du foot mondial prend acte de la tempête judiciaire et veut aller de l’avant pour éviter qu’un tel scandale ne se reproduise à nouveau. “J’assume cette responsabilité, je l’ai dit au congrès et je le ferai (…) Pour remettre le bateau de la FIFA dans des eaux moins perturbées et finalement amener ce bateau à la fin de mon mandat dans une situation calme et réjouissante avec une FIFA robuste et belle.”

Le patron de la FIFA n’en démord pas et sous-entend une nouvelle fois qu’il s’agit d’une action des Américains frustrés de ne pas avoir obtenu le Mondial 2022 : “L’apothéose, c‘était une grande descente de police à 6 heures du matin dans un grand hotel de Zurich, et curieusement il y avait déjà à ce moment-là trois journalistes américains présents.”

La FIFA reste dans le collimateur des justices suisses et américaines. Et les sponsors s’en mèlent : les poids-lourds de l‘économie américaine réclament des mesures concrètes contre la corruption. Un sénateur américain va plus loin et réclame à Sepp Blatter la publication intégrale du rapport explosif sur l’attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar.