DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La FIFA, cette multinationale qui gouverne le monde du foot

Vous lisez:

La FIFA, cette multinationale qui gouverne le monde du foot

Taille du texte Aa Aa

La FIFA est une sorte de multinationale dont le siège à Zurich en Suisse. L’organisation qui gouverne le football mondial est en fait une association à but non lucratif, l’association des fédérations nationales de football.

La structure a été fondée en 1904 à Paris, par une poignée de représentants européens : France, Pays-Bas, Espagne, Suède, Suisse, Danemark.
C’est en 1932 que la FIFA s’installe en Suisse.

D’année en année, cette organisation n’a cessé de s‘élargir. Elle compte aujourd’hui 209 membres, correspondant au nombre de fédérations nationales de football. C’est plus que le nombre d’Etats membres à l’ONU (193).

La FIFA règne d’une main-de-fer sur le football, ce sport le plus populaire de la planète. Sa devise : “pour le jeu, pour le monde”.
Aux 4 coins de la planètes, les amateurs de ballon rond se comptent par millions, ceux qui regardent, ceux qui pratiquent…

La principale mission de la FIFA c’est de veiller à l“universalité” de ce sport, au respect des ses règles, et d’empêcher l‘émergence de ligues ou de championnats indépendants.

Incontournable coupe du monde

L‘événement-phare géré par la FIFA, c’est la coupe du monde. Le rendez-vous a lieu tous les 4 ans. Cette compétition est non seulement un rendez-vous sportif, mais c’est aussi une importante source de revenus pour la FIFA.

L’organisation a enregistré un bénéfice de 338 millions de dollars (308 M EUR) sur la période 2011/2014 pour un chiffre d’affaires de 5,7 milliards USD (5,2 milliards EUR), grâce en grande partie aux revenus du Mondial-2014 au Brésil. Ces chiffres ont été annoncés en mars et approuvés ce vendredi lors du 65e congrès de la FIFA.

Les comptes en banque de la FIFA affichent près d’1,4 milliards d’euros. Ces fonds viennent de la vente des droits de retransmission télé de la coupe du monde, ainsi que des sponsors associés à l‘événement.

En 2010, la coupe du monde organisée alors en Afrique du Sud avait rapporté plus de 2 milliards d’euros à la FIFA, rien que par la vente des droits télé.

Le mondial, véritable vitrine pour la FIFA. 90% des recettes de l’association proviennent de la vente des droits de retransmission de cet événement.

Recettes / dépenses

Les revenus sont énormes. Mais qu’en est-il du côté des dépenses ?
Sur son site internet, la FIFA indique que “près de 70% de ses dépenses sont réinjectées au profit du développement du football sous forme de soutien financier, de programmes de développement et de financement des compétitions”.

Entre 2011 et 2014, la FIFA dit avoir dépensé un peu plus d’un milliard d’euros dans des programmes de développement du football, chacune des 209 fédérations affiliées recevant une partie de cet argent.