DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Irak enterre une quarantaine de victimes de l'État islamique


Irak

L'Irak enterre une quarantaine de victimes de l'État islamique

Hier, un kamikaze a lancé son véhicule blindé rempli d’explosifs contre une base de la police entre Samarra et le lac Tharthar, dans le nord-ouest de l’Irak. Un dépôt de munition a ensuite explosé, faisant 63 blessés.

L’attaque n’a pas été revendiquée, mais le ministre de l’Intérieur y voit la marque des djihadistes sunnites. Le gouvernement irakien a répliqué par des frappes aériennes contre l‘État islamique à l’ouest et au nord de la capitale, Bagdad.

La coalition internationale menée par les États-Unis a, elle aussi, frappé des positions du groupe terroriste en Syrie voisine, près d’Al Hasakah. Selon le Pentagone, des caches d’armes et des véhicules de l‘État islamique ont été détruits.

Avec AFP et APTN

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Belgique dit adieu à ses dernières cabines téléphoniques