DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique dit adieu à ses dernières cabines téléphoniques

La fin d’une époque. Proximus, l’opérateur historique des téléphones n’a plus l’obligation de les maintenir, 85 ans après leur apparition. Les

Vous lisez:

La Belgique dit adieu à ses dernières cabines téléphoniques

Taille du texte Aa Aa

La fin d’une époque. Proximus, l’opérateur historique des téléphones n’a plus l’obligation de les maintenir, 85 ans après leur apparition. Les cabines ont atteint leur apogée dans les années 90 avec plus de 18 000 dans tout le royaume avant l’explosion des portables qui leur a fait perdre leur rentabilité.