DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Démission de Sepp Blatter : pourquoi maintenant ?


monde

Démission de Sepp Blatter : pourquoi maintenant ?

Vendredi dernier, Sepp Blatter était réélu pour un cinquième mandat à la tête de FIFA au congrès de Zurich.

Applaudissements, visages souriants, le vaste scandale de corruption qui faisait trembler la plus haute instance internationale du football semblait être tenu à distance.

Quatre jours plus tard, le vent a tourné.

Le quotidien américain New York Times a accusé le bras droit de Blatter, Jérôme Valcke, d’avoir transféré 10 millions de dollars des comptes de l’instance internationale vers celui de Jack Warner, lui-même accusé par la justice américaine d’avoir empoché cette manne en échange de trois voix en faveur de l’Afrique du Sud lors du vote pour l’attribution de la Coupe du monde 2010.

La FIFA a bien tenté de dégonfler ces accusations en affirmant que Valcke n‘était en rien en cause dans ce virement et qu’il ne s’agissait que d’un projet d’aide à la diaspora africaine dans les Caraïbes, au nom de l’Afrique du Sud.

Mais c‘était sans doute la goutte de trop après la mise en inculpation de 9 cadres de la FIFA et 5 partenaires sportifs par la justice américaine mercredi dernier pour corruption, racket et blanchiment.

Ils sont accusés d’avoir reçu ou distribué plus de 150 millions de dollars depuis 1991, dans le cadre de l’attribution de plusieurs coupes du monde et de droits de diffusion de tournois internationaux.

Ces individus et organisations impliquées dans la corruption décident qui diffusera les matchs, où se jouent les coupes du monde, qui dirige l’organisation qui supervise le football dans le monde entier, l’un des sports les plus populaires au monde“, expliquait alors le procureur général des Etats-Unis Loretta Lynch.

Et ce n’est que le début de l’enquête américaine : de lourds soupçons pèsent depuis toujours sur le Mondial 2022 au Qatar et sur l’attribution de la coupe du monde de 2018 à la Russie.

Vendredi, un responsable de l’administration fiscale aux Etats-Unis avait assuré s’attendre à “une nouvelle vague d’inculpations” dans le cadre de cette enquête.

L‘étau se resserre bien autour de Sepp Blatter.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

FIFA : le monde du football salue la démission de Sepp Blatter