DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président de la FIFA Sepp Blatter lâche l'affaire !

Sa démission sera effective entre décembre 2015 et mars 2016...

Vous lisez:

Le président de la FIFA Sepp Blatter lâche l'affaire !

Taille du texte Aa Aa

Eclaboussé par un vaste scandale de corruption, Sepp Blatter a finalement jeté l‘éponge.

Point of view

C'était une décision difficile, une décision courageuse, et la bonne décision

Quatre jours seulement après avoir été réélu pour un cinquième mandat à la tête de la FIFA,
Sepp Blatter a annoncé sa démission de la présidence de la principale instance du football mondial, lors d’une conférence de presse à Zurich.

Sepp Blatter, 79 ans, est en poste depuis 1998 :

Je remettrai mon mandat à disposition lors d’un congrès électif extraordinaire. Cette décision prendra effet le plut tôt possible, à savoir à la date à laquelle un nouveau président pourra être choisi par le congrès de la FIFA pour me succéder.”

Domenico Scala, le président du comité d’audit et de conformité de la FIFA, a ensuite annoncé que ce congrès extraordinaire se tiendrait entre décembre 2015 et mars 2016.

C‘était une décision difficile, une décision courageuse, et la bonne décision“, a très rapidement réagi Michel Platini, président de l’UEFA et ennemi déclaré de Blatter.

Depuis la semaine dernière, la FIFA est plongée dans un scandale de corruption et de blanchiment : 14 personnes, des officiels de l’institution et des responsables marketings de sociétés sportives, ont été inculpés par la justice américaine.

Plus tôt dans la journée, la FIFA avait démenti l’implication de son secrétaire général, Jérôme Valcke, et de tout autre membre de son actuelle direction.

Le quotidien américain New York Times accusait en effet Valcke d‘être le responsable d’un virement de 10 millions de dollars sur des comptes gérés par l’ancien vice-président de l’organisation Jack Warner, qui est mis en cause dans l’enquête de la justice américaine.

La FIFA avait tenté de dégonfler ces accusations en affirmant que Valcke n‘était en rien en cause dans ce virement et qu’il ne s’agissait que d’un projet d’aide à la diaspora africaine dans les Caraïbes, au nom de l’Afrique du Sud.

La pression était très forte pour que Sepp Blatter lâche la barre.