DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La question des migrants aux Journées européennes du Développement

La question des migrants nourrit les débats en Europe depuis des mois. Dès lors, les Journée européennes du Développement ne pouvaient pas faire

Vous lisez:

La question des migrants aux Journées européennes du Développement

Taille du texte Aa Aa

La question des migrants nourrit les débats en Europe depuis des mois. Dès lors, les Journée européennes du Développement ne pouvaient pas faire l’impasse. Nous y avons rencontré Farah Abdi Abdullahi qui a fui la Somalie pour des raisons d’orientation sexuelle. Il vit désormais à Malte où il est blogueur et activiste.

“ Les migrants sont dépeints aux gens du pays comme un poids pour des Etats-providence mal en point, et cela est évidemment un facteur négatif pour les ressortissants du pays qui ont payé des impôts toute leurs vies, nous dit-il. C‘était quelque chose que je voulais combattre et ça a été un moteur pour moi, pour me hisser, avoir de l’ambition, rêver de réussite et faire ce que je fais aujourd’hui. “

Régulièrement, la Commission rappelle que la population européenne est vieillissante et qu’elle aura besoin de jeunes actifs. C’est aussi ce que martèle “ Terre des hommes “.

“ Les jeunes ont beaucoup d‘énergie, beaucoup de ressources à apporter à l’Europe, et on ne veut pas le voir parce que nous sommes effrayés par le discours ambiant xénophobe et anti-immigration, explique Salvatore Prata, représentant de cette ONG. Et nous devrions lutter contre cela avec des campagnes politiques et de sensibilisation fortes, pour donner une chance aux jeunes migrants, leur donner la possibilité d’apporter quelque chose de positif en Europe et dans nos sociétés. “

Favoriser les voies légales d’immigration et faire la chasse aux passeurs en Méditerranée, c’est censé être la stratégie européenne. Mais elle est encore bien loin d‘être aboutie.