DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le pari du parti kurde pour les législatives en Turquie

Quelque 54 millions de Turcs sont appelés aux urnes aujourd’hui pour élire leurs députés. Les sondages sont interdits depuis hier 18 h heure locale

Vous lisez:

Le pari du parti kurde pour les législatives en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Quelque 54 millions de Turcs sont appelés aux urnes aujourd’hui pour élire leurs députés. Les sondages sont interdits depuis hier 18 h heure locale. Les principaux partis ont tenu leurs derniers meetings hier. L’AKP, le parti de la justice et du développement, au pouvoir depuis 2002, reste largement favori même s’il est donné en net recul par rapport à 2011.

Le CHP, formation sociale-démocrate héritière du père fondateur de la République Mustafa Kemal, est donné en légère hausse par rapport aux dernières législatives. Il dénonce la dérive autoritaire et islamiste du président Recep Tayyip Erdogan, de l’AKP mais souffre de l’absence d’un chef charismatique.

Quant au HDP, porte-voix de la minorité kurde qui représente 20 % de la population, il pourrait jouer les trouble-fête. Il vise plus de 10 % afin d’entrer au Parlement, ce qui contrarierait le projet du président Erdogan. Celui-ci a en effet demandé aux électeurs d’accorder à l’AKP une majorité des 2/3 afin de pouvoir modifier la Constitution et renforcer encore ses pouvoirs personnels.

La campagne a été particulièrement tendue, notamment ces derniers jours avec un double attentat à Diyarbakir, dans le sud-est du pays qui a fait deux morts et quelque 200 blessés. De nombreux Kurdes se sont rendus hier sur le lieu des explosions pour se recueillir et y déposer des oeillets rouges.