DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les anti-G7 donnent de la voix à la veille du sommet


Allemagne

Les anti-G7 donnent de la voix à la veille du sommet

Une manifestation d’opposants au sommet du G7 qui se tient dimanche et lundi dans les Alpes bavaroises en Allemagne, a dégénéré en affrontements avec la police. Les anti-G7 étaient entre 2000 et 4000. Au total, les policiers allemands seront quelque 17 000 à assurer la sécurité du sommet au château d’Elmau, situé au pied du Zugspitze, la plus haute montagne d’Allemagne. Et 2000 membres des forces de l’ordre autrichiennes seront déployés de l’autre côté de la frontière.

Les manifestants ont défilé dans les rues de Garmisch-Partenkirchen en scandant “Combattre le G7 pour la révolution” ou encore “G7 va au diable ! J’aime Poutine”.

La chancelière allemande recevra donc les dirigeants américain, britannique, canadien, français, italien et japonais. C’est le deuxième sommet sans la Russie, exclue du rendez-vous après son annexion de la Crimée.

Au menu des discussions : la lutte contre les épidémies, les conflits au Moyen-Orient, les combats en Ukraine mais aussi la dette grecque.
Le changement climatique est également au programme. La France appelle d’ailleurs le G7 à lancer un grand plan d’investissement dans les énergies renouvelables pour le continent africain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ligue des champions : supporters du Barça et de la Juve envahissent Berlin