DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections turques : la bourse recule et la monnaie perd du terrain

Vous lisez:

Elections turques : la bourse recule et la monnaie perd du terrain

Taille du texte Aa Aa

C‘était l’un des scénarios les plus redoutés des analystes. En perdant la majorité absolue qu’il détenait depuis treize ans au Parlement, le Parti AKP a fait passer un frisson d’inquiétude chez les investisseurs. Même si un gouvernement de coalition moins populiste pourrait aussi les rassurer, les marchés financiers ont accueilli le revers du Président Recep Tayyip Erdogan en faisant chuter la bourse d’Istanbul -5% et en provoquant la baisse de la livre turque, -4%.

“La banque centrale turque a beaucoup d’outils à sa disposition et ce qui est fait aujourd’hui c’est pour réduire le pourcentage des dépôts en dollars, explique Jane Foley stratégiste devises chez Rabobank. mais bien sûr une augmentation des taux d’intérêt est un outil qui pourrait stabliser la livre turque, mais qui pourrait aussi être intolérable vu le contexte économique actuel”.

La période du grand bond en avant turc est terminée.
La croissance a chuté à 2,9% en 2014, l’inflation et les déficits publics restent élevés et le chômage a retrouvé son plus haut niveau depuis cinq ans.
Il est clair désormais que les marchés suivront avec attention les tractations sur la formation du gouvernement pendant quelques semaines et les noms des personnes qui seront nommées à des postes clé dans l‘équipe économique gouvernementale.