DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : Ahmet Davutoglu tente de minimiser le revers de l'AKP

C’est une victoire amère pour l’AKP en Turquie. Si le parti pour la justice et le développement a remporté les législatives, il perd sa majorité

Vous lisez:

Turquie : Ahmet Davutoglu tente de minimiser le revers de l'AKP

Taille du texte Aa Aa

C’est une victoire amère pour l’AKP en Turquie. Si le parti pour la justice et le développement a remporté les législatives, il perd sa majorité absolue au parlement.

Face à des milliers de personnes réunies devant le siège de l’AKP à Ankara, le Premier ministre Ahmet Davutoglu a prononcé le traditionnel discours du balcon, dans lequel il s’est efforcé de minimiser l’ampleur de ce revers, qualifiant l’AKP de colonne vertébrale du pays.

“La décision de notre peuple est la décision finale après tout. Respecter cette décision est une obligation pour tous les partis politiques. Leurs requêtes seront de toutes façons satisfaites”

Il n’a obtenu que 41 % des suffrages. Il serait contraint de former un gouvernement de coalition, ce qui serait une première depuis son accession au pouvoir en 2002.

En cause : le score du HDP, une formation de gauche pro-kurde issue du mouvement de contestation du parc Gezi. Il va faire son entrée au parlement avec pas moins de 79 députés, en dépassant le seuil électoral des 10 %, bouleversant ainsi le jeu politique turc.

Les deux partis de l’opposition historique, les laïcs du CHP et les nationalistes du MHP obtiennent respectivement 132 et 81 députés.