DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : Albert Woodfox innocenté après 43 ans de prison

Vous lisez:

Etats-Unis : Albert Woodfox innocenté après 43 ans de prison

Taille du texte Aa Aa

Albert Woodfox, un militant des Black Panthers, a été libéré après 43 ans passés en cellule d’isolement. Il était le plus ancien prisonnier américain à être détenu dans de telles conditions. Le juge fédéral qui a décidé de sa libération inconditionnelle a mis en évidence des « preuves de [son] innocence ».

C’est en 1972 que cet Afro-Américain, actuellement âgé de 68 ans, avait été condamné à perpétuité et placé en confinement au centre pénitentiaire de Louisiane dit d’ « Angola », pour sa responsabilité dans la mort d’un garde de prison lors d‘une mutinerie. Il purgeait alors une peine de prison pour un vol à main armée.

Deux autres personnes avaient aussi été accusées de ce meurtre. Les deux étaient membres du mouvement des Black Panthers. Robert King est sorti en 2001 et Herman Wallace en 2013 mais, atteint d’un cancer en phase terminale, il est mort trois jours plus tard.

Le 8 juin, le juge James Brady a demandé la libération d’Albert Woodfox en interdisant même à l’Etat de Louisiane de le rejuger lors d’un troisième procès. Dans son jugement, il a fait état d’au moins cinq “circonstances exceptionnelles”, dont l‘âge d’Albert Woodfox, son mauvais état de santé, le préjudice consistant à laisser un détenu pendant plus de 40 ans en confinement, et le fait qu’il a déjà été jugé par deux fois pour un crime survenu il y a plus de 40 ans.

Selon Amnesty International, Albert Woodfox a passé la quasi-totalité de son incarcération enfermé 23 heures par jour dans une petite cellule, se voyant refuser toute interaction avec d’autres personnes et toute participation à des programmes de réinsertion.