DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Négociations sur la dette : Tsipras demande le soutien de ses alliés de Syriza

La Grèce a transmis une nouvelle proposition de réformes censées permettre la conclusion d'un accord sur sa dette. Le Premier ministre Alexis Tsipras va présenter ses arguments ce mercredi à Brux

Vous lisez:

Négociations sur la dette : Tsipras demande le soutien de ses alliés de Syriza

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a rencontré ce mardi les cadres de son parti Syriza à Athènes. Il leur a demandé de le soutenir dans ses négociations avec les bailleurs de fonds.
Et la partie est serrée. D’un côté, il y a les promesses électorales faites par le leader de Syriza il y a à peine quelques mois : en finir avec les politiques d’austérité. Et de l’autre, il y a les efforts encore exigés par les créanciers, efforts de rigueur pour que la Grèce puisse profiter d’une nouvelle tranche d’aide.

Alexis Tsipras doit s’entretenir ce mercredi à Bruxelles avec la chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande. Il pourrait aussi rencontrer le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker.

Ce dernier avait évoqué ce lundi, en marge du sommet du du G7, le climat des discussions avec le gouvernement grec. “Dans les négociations avec la Grèce, a-t-il dit, j’ai toujours veillé à être respectueux. Contrairement à ce que certains croient, ce n’est pas une affaire avec le gouvernement grec, c’est
une affaire avec l’ensemble de la population. J’essaie de construire un pont. J’attends de la partie grecque qu’elle fasse la même chose.”

Ce mardi, le chef du gouvernement grec a transmis une nouvelle proposition de réformes au commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici. Cela suffira-t-il à convaincre les créanciers de la bonne volonté d’Athènes ?

Les différentes parties ont jusqu‘à la fin du mois pour s’entendre, faute de quoi, la Grèce ne sera pas en mesure d’honorer ses engagements budgétaires.

- avec agences