DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Texas : une nouvelle vidéo ébranle la communauté noire-américaine

Vendredi, la police de McKinney est intervenue dans un quartier résidentiel. Un officier traîne brièvement au sole une jeune fille en maillot de bain, puis il sort son pistolet pour éloigner d’autres ados qui s’approcher. Tous les enfants visés sont noirs. Motif de l’interpellation : ils n’avaient pas l’autorisation de se baigner dans la piscine du lotissement.

“Est-ce que cet homme doit démissionner ? C’est la moindre des choses. Mais il faudrait que ce département regarde bien en face le système de croyances de ses officiers, surtout quand il s’agit de réagir à des situations impliquant des enfants”, s’insurge David Lee, auteur et ancien habitant de la ville.

L’officier Eric Casebolt a, pour l’heure, été simplement suspendu. Plusieurs personnes devraient manifester dans les heures qui viennent à Dallas, située à une quarantaine de kilomètres de là.

Plusieurs cas de violences policières, ayant entraîné parfois la mort d’hommes noirs non armés, ont ravivé les tensions raciales aux États-Unis.

Avec Reuters et AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Streaming musical : Apple s'y met