DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Varoufakis met en garde contre un "échec" des Européens, faute d'accord sur les réformes

Le ministre grec des Finances a mis hier en garde contre un “échec” historique des dirigeants européens, faute d’accord sur les réformes du pays pour

Vous lisez:

Varoufakis met en garde contre un "échec" des Européens, faute d'accord sur les réformes

Taille du texte Aa Aa

Le ministre grec des Finances a mis hier en garde contre un “échec” historique des dirigeants européens, faute d’accord sur les réformes du pays pour obtenir une nouvelle tranche d’aide financière, pourtant vitale.

Hier à Berlin, Yanis Varoufakis s’exprimait lors d’un débat organisé par une fondation proche de la Confédération allemande des syndicats :

“Depuis cinq ans maintenant, l’Europe et trois différents gouvernements grecs ont induit en erreur les peuples grecs et allemands. Nous avons prétendu, en tant que gouvernements, que nous résolvions la crise en la prolongeant. Nous avons prétendu que les nations, la banqueroute de la nation grecque, pourrait être gérée grâce à des prêts qui ne cessent d’augmenter à condition de toujours réduire les salaires, créant une austérité qui réduit la capacité de la nation à rembourser.

Les propos de Varoufakis agacent outre-Rhin. D’autant plus que l’Allemagne accueille ce moment le sommet du G7. Même le président américain, Barack Obama a appelé les deux parties, Athènes et ses créanciers, à trouver rapidement une issue pour le bien de tous.

Les Grecs, qui attendent désespérément le versement de 7,2 milliards d’euros du Fonds monétaire international (FMI), de la Banque centrale européenne (BCE) et de l’Union européenne, en échange de réformes difficiles, ont ainsi un peu de temps en plus pour les négociations avant de n’avoir vraiment plus rien en caisse. Athènes, qui rembourse presque chaque mois des prêts au FMI, doit à celui-ci près d’1,6 milliard d’euros en juin.