DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat avorté à Louxor : le tourisme, cible des jihadistes

Les terroristes ont voulu frapper l’Egypte dans ce qu’elle a de plus cher, son patrimoine archéologique, et le secteur touristique qui lui est lié

Vous lisez:

Attentat avorté à Louxor : le tourisme, cible des jihadistes

Taille du texte Aa Aa

Les terroristes ont voulu frapper l’Egypte dans ce qu’elle a de plus cher, son patrimoine archéologique, et le secteur touristique qui lui est lié.
A Louxor, quatre Egyptiens ont été blessés aux abords du temple de Karnak. Louxor, dans le sud de l’Egypte, est une étape obligée pour les touristes. Il semble qu’ils soient devenus la nouvelle cible des jihadistes fidèles au président déchu Morsi.
Aucun touriste n’a été victime de cette tentative d’attentat.

Ce mercredi matin, trois hommes en voiture ont été stoppés par un policier suspicieux à un poste de contrôle. Un kamikaze s’est échappé du véhicule et s’est fait exploser. La police a tiré sur les deux autres hommes, en tuant un et blessant grièvement l’autre.

Parmi les quatre blessés figurent deux policiers. Des policiers qui ont évité un carnage, les assaillants étaient équipés de fusils d’assaut, et plus de 600 visiteurs étaient sur le site.

Depuis la chute de Moubarak en 2011, le tourisme s’est raréfié en Egypte. Le régime maintient une présence policière importante sur ces sites historiques, pour que le drame de 1997 ne se répète pas : en novembre de cette année là, un commando jihadiste avait massacré près de 60 touristes à Louxor.