DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jean-Marie le Pen dans le collimateur de la justice

Vous lisez:

Jean-Marie le Pen dans le collimateur de la justice

Taille du texte Aa Aa

Le parquet national financier a ouvert lundi une enquête pour blanchiment de fraude fiscale sur des soupçons de compte bancaire caché à l‘étranger qui pourrait appartenir à Jean-Marie Le Pen, ce qu’il nie, a appris l’AFP mardi de source judiciaire.

Fin avril, le site d’information Mediapart avait révélé un signalement de la cellule de renseignements financiers Tracfin évoquant un trust géré à Genève, dont l’ayant droit serait l’assistant personnel de Jean-Marie Le Pen. Selon ce signalement, le trust comprendrait un compte abondé à hauteur de 2,2 millions d’euros, dont 1,7 sous forme de lingots et de pièces d’or.

Contacté mardi par l’AFP, Jean-Marie Le Pen a nié toute implication dans un trust à l‘étranger. «Je le nie. Ce n’est pas parce que Mediapart dit quelque chose que c’est une vérité évangélique», a-t-il déclaré.

Ce n’est pas la première fois que l’ancien chef du Front National est visé par une enquête. En ligne de mire un enrichissement de plus d’1 million d’euros entre 2004 et 2009, dates qui coïncident avec ses mandats en tant que parlementaire européen.

Le parti politique est également sous le coup d’une autre enquête judiciaire qui cible cette fois le financement de ses campagnes électorales depuis l’arrivée de Marine Le Pen à la tête du Parti.