DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les défis économiques de la Turquie au lendemain des élections


Business Line

Les défis économiques de la Turquie au lendemain des élections

En Turquie, le rêve de Recep Tayyip Erdogan d’une République présidentielle a été brisée dimanche.
Son parti du Développement et de la Justice, l’AKP, n’a pas obtenu la majorité absolue aux élections législatives.
En dépit d’un score supérieur à 40%, le parti islamique modéré ne conduira pas seul les affaires du pays, ce qu’il faisait depuis 2002.

Les marchés financiers n‘étaient enchantés à l’idée d’une coalition. Ce que les investisseurs redoutent le plus c’est que la Turquie entre dans une période d’instabilité politique.

Pourquoi ? Parce que le moment ne pouvait pas être plus délicat pour l‘économie du pays. Dans ce numéro de Business Line nous nous penchons sur les plus gros défis que doit relever l‘économie turque.

De plus, nous verrons les autres raisons qui ont poussé les électeurs à voter contre le Président turc. Comme par exemple la construction d’un palace de 1.000 pièces qui aurait des sièges de toilettes en or.

Enfin, dans notre partie dédiée aux technologies de l’information nous nous intéresserons au lancement de Apple Music et à l’arrivée imminente d’ApplePay au Royaume Uni.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Business Line

FIFA : les enjeux du jeu, et la conférence Apple WWDC 2015