DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : nouvelle hausse du chômage au premier trimestre


économie

Grèce : nouvelle hausse du chômage au premier trimestre

Le chômage a de nouveau augmenté en Grèce au premier trimestre, touchant 26,6% de la population active contre 26,1% sur les trois derniers mois de l’an dernier, c’est ce que montrent les statistiques officielles publiées jeudi.
Le taux de chômage grec a culminé à 27,8% au premier trimestre 2014.
Le détail des statistiques montre que 71% des 1,27 million de demandeurs d’emploi sont inscrits au chômage depuis au moins un an.
L‘économie grecque est retombée en récession au premier semestre après une reprise fragile l’an dernier, qui s‘était soldée par une croissance annuelle de 0,7%.

Le produit intérieur brut qui a chuté d’un quart en six ans, devrait augmenter de 0,5% sur l’ensemble de cette année selon les dernières prévisions de la Commission européenne.
“Malheureusement, nous sommes un pays sans avenir, explique cet athénien. ça ne sert à rien que l’actuel gouvernement aie de bonnes intentions – et je pense que c’est le cas – car il n’a plus l’occasion de faire quelque chose pour vous, pour moi, pour nos jeunes”.
En matière de marché du travail, la Grèce et ses créanciers ont réduit leurs divergences. Reste à règler la question du rétablissement des conventions collectives abolies sous la pression de l’Union européenne et du FMI. Alexis Tsipras s’y est engagé, le gouvernement grec prépare d’ailleurs le dépôt d’un projet de loi en ce sens au parlement. Les créanciers exluent une telle loi pour 2015.
“La crainte d’une sortie de la Grèce de la zone euro diminue nous dit Robert Halver, analyste chez Baader Bank. Il n’y a toujours pas de compromis mais il y a clairement l’objectif des partenaires européens de
garder la Grèce dans la zone euro. Ils ne veulent pas supporter les conséquences d’une sortie de la Grèce et les marchés sont d’accord avec eux. Cependant ceci n’aura qu’un temps. Sur le long terme, nous ne gagnerons absolument rien avec la Grèce dans la zone euro”.
La bourse d’Athènes a terminé jeudi sur un bond de 8,2%, affichant son optimisme sur la possibilité d’un accord dans les prochains jours entre la Grèce et ses créanciers qui devrait assurer la poursuite du financement du pays d’ici mars 2016.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Canal de Panama : mise en eau d'une écluse du Canal