DERNIERE MINUTE

Les fonctionnaires et les syndicats grecs rejettent de nouvelles mesures d'austérité

Des centaines de manifestants ont défilé jeudi dans le centre d’Athènes, contre ce qu’ils perçoivent comme une marche arrière du gouvernement

Vous lisez:

Les fonctionnaires et les syndicats grecs rejettent de nouvelles mesures d'austérité

Taille du texte Aa Aa

Des centaines de manifestants ont défilé jeudi dans le centre d’Athènes, contre ce qu’ils perçoivent comme une marche arrière du gouvernement d’Alexis Tsipras, par rapport à ses promesses de campagne, et face à la pression des bailleurs internationaux. Ce rassemblement s’est tenu à l’appel des fonctionnaires, et des membres de la puissante coalition syndicale PAME, proche du Parti communiste.

“Le gouvernement est prêt à conclure un accord qui ouvrira la voie à un pacte comprenant de nombreuses mesures d’austérité impopulaires”, affirme Dimitris Koutsoubas, secrétaire général du Parti communiste grec.

“Cette manifestation montre notre détermination à combattre les nouvelles mesures dont le but est de poursuivre l’austérité”, dit un manifestant.

Tous craignent l’annonce prochaine de nouvelles mesures d’austérité. “Nous avons assez saigné”, pouvait-on lire sur une banderole accrochée à la façade du ministère des Finances.

“Malgré quelques manifestations comme celles-ci le gouvernement de gauche radicale de M. Tsipras reste toujours très populaire au sein de l’opinion. La question est de savoir si sa popularité va perdurer si le nouvel accord avec les bailleurs internationaux comprend plus d’austérité”, se demande notre correspondant à Athènes Stamatis Giannisis.