DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sports United : du Ju-Jistsu à Nibali


sport-united

Sports United : du Ju-Jistsu à Nibali

Joe Allen, Euronews : “Bonjour et bienvenue dans Sports United, l‘émission qui vous emmène partout autour du globe découvrir une grande variété de sports et nouveauté.

Malheureusement, c’est aujourd’hui la dernière édition de cette saison, voyons ce qui nous attend.”

-Les championnats d’Europe de Ju-jitsu
-La Volvo Ocean Race
-Vincenzo Nibali

Joe Allen, Euronews :“Recevoir des coups de poings, des coups de pieds, être étranglé, étouffé, et l’atroce souffrance du blocage , très peu pour moi. Mais ce sont les risques professionnels pris par les athlètes réunis à Almere aux Pays-Bas pour les championnats d’Europe de Ju-jitsu.”

En figthting (combat), la finale messieurs a mis aux prises chez les moins de 85 kilos le Danois Mikkel Willard à l’Ukrainien Ivan Nastenko. C’est le Danois qui s’est montré le plus fort.

Chez les femmes, en moins de 55 kilos, la Polonaise Martyna Bieronska, a dominé l’Italienne Jessica Scricciolo.

Toujours chez les femmes, toujours en moins de 55 kilos, mais dans une autre catégorie : le Ne-Waza, aussi appelé Ju-jitsu Brésilien. Cette discipline se focalise sur le combat au sol.

La finale de ces championnats d’Europe opposait la Française Laurence Fouillat à la Russe Oksana Moskalenko . La victoire est revenue à la Française.

La girl power brille à la Volvo Race

Joe Allen, Euronews ; “La girl power a montré ses muscles cette semaine dans la Volvo Ocen Race.
L‘équipe SCA a été la première à arriver à Lorient en France pour peindre la ville en rose.”

Equipage 100 % féminin, le Team SCA a réussi à remporter l’avant-dernière étape de la Volvo Ocean Race.

Dans des conditions météorologiques dantesques, le monocoque skippé par Samantha Davies a mené depuis le départ de Lisbonne. Il était 4h11 ce jeudi lorsque cette “girl power”, a franchi la ligne d’arrivée au large de Lorient, après 3 jours, 13 heures 11 minutes de course.

Cet équipage reste sixième au classement général. Troisième de cette étape et réalisant là son septième podium, le team Abu Dhabi de Ian Walker a quasiment course gagnée.

Escalade : la sensation Mascarenas

Joe Allen : “Quelque deux mille spectateurs sont venus à Vail aux États-Unis admirer les hommes et les femmes-araignées disputant la la seconde étape de la Coupe du Monde d’escalade IFSC.

En raison de la difficulté de la discipline, la voie d’escalade est justement appelé un “problème”. Voyons qui a trouvé la meilleure solution.”

Chez les hommes, la victoire est revenue au champion d’Europe allemand Jan Hojer. Il a devancé l‘étonnant américain Nathaniel Coleman, en tête du général de la coupe du Monde après ses récentes deux secondes places

Sensation côté féminin avec la victoire de la locale Megan Mascarenas, seulement âgée de 17 ans. C‘était seulement sa seconde participation en finale de coupe du Monde de bloc.

De la natation au vélo

Joe Allen, Euronews ; ‘‘Jody Cundy est un athlète exceptionnel. Non seulement il est né dans ma ville natale de Wisbech, ce qui me rend déjà fan. Mais il est surtout un multiple champion paralympique en natation et en cyclisme. A .36 ans, il a encore faim de victoires.’‘

La carrière sportive de Jody Cundy, amputé d’une jambe, a débuté dans une piscine. Et, en 2004, il était triple champion paralympique et du monde. Mais, croyez-le ou non, la natation n‘était pas la discipline où il était le plus fort : ‘’ Cela été un tremplin intéressant. Au moment où je m’entraînais pour les championnats du monde de natation 2006, je me suis aperçu que j‘étais de plus en plus performant sur un vélo. Et quand je suis arrivé dans une équipe cycliste, j’ai découvert que j‘étais en fait plus naturellement doué sur un vélo que dans une piscine. Trois mois plus tard, j’ai gagné le titre mondial dans le contre-la-montre et, oui, je ne l’ai pas perdu depuis.”

Après sa disqualification lors des Jeux Olympiques de Londres qui l’avait conduit à s’en prendre vertement aux officiels, celui qui a été sacré dix fois champions du monde veut se racheter aux prochains JO : ‘’ Ce seront mes sixièmes Jeux paralympiques si je vais à Rio. Les choses vont vraiment bien, ma motivation est toujours au top. La déception de ne pas avoir pu défendre mes chances dans le contre-la-montre lors des Jeux de Londres va me servir de motivation pour gagner une médaille d’or à Rio. Si je dois terminer là, j’aimerais finir une bonne note. Mais si j’aime toujours le sport – j’aime le sport de toute façon- si j’aime toujours mon vélo, si je suis toujours aussi rapide, je vais continuer aussi longtemps que je peux.”

Joe Allen, Euronews : “D’un champion de deux roues à l’autre. Spotlight est allé à la rencontre du dernier vainqueur du Tour de France Vincenzo Nibali. Il nous donne son regard unique sur les écrous et les boulons d’un vélo professionnel de course. C’est à vous Vincenzo”

Vincenzo Nibali : “Commençons avec le levier de freins et le levier de vitesses. Ce levier actionne les freins arrière alors que ce petit levier active la commande de l’appareil. nous pouvons changer les vitesses une par une ou plusieurs ensemble.

Le poids de la bicyclette est d’environ 6 kilos et 900 grammes, parce que la limite minimum fixée par l’UCI est de 6 kilos et 800 grammes. Les roues sont en fibre de carbone avec les paliers à grande vitesse

Ceci est un capteur de vitesse connecté à un petit ordinateur via un capteur de courant. C’est un outil que nous utilisons pour lire les valeurs comme la puissance qui se dégage lors d’une étape.

Lors de l‘étape le mécanicien peut régler la commande de l’appareil en utilisant ce levier. en cas de crevaison – mais cela arrive rarement – le mécanicien utilise cette libération rapide de la roue. Une fois que la nouvelle roue est installée, le mécanicien effectue un nouveau réglage. Mais, dans ce cas, c’est parfait.

Ceci est la règle la plus importante à rappeler, surtout pour les plus jeunes: portez toujours un casque, en formation, en compétition ou lorsque vous roulez juste pour le plaisir. Il peut vous sauver la vie.”

Joe Allen, Euronews : “Nous sommes arrivés à la fin de cette émission et de cette saison. Nous vous laissons avec quelques images de Major Series de beach-volley à Porec, en Croatie.

De la part de nous tous -ici chez Sports United – et de nos amis de SportAccord, merci de nous regarder. Nous espérons que vous avez apprécié le spectacle et à bientôt j’espère. Au revoir.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

sport-united

Sports United : Equitation, taekwondo et Teddy Riner