DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : la rupture totale n'est plus loin


Le bureau de Bruxelles

Grèce : la rupture totale n'est plus loin

La rupture est-elle encore évitable ? Une chose est sûre, plus grand monde ne croit à une solution sur la Grèce avant la réunion des ministres des Finances de la zone euro jeudi prochain. Parmi les divergences les plus fortes, les demandes des créanciers sur une réforme des retraites. Mais Bruxelles a voulu faire une mise au point.

“ C’est un déformation grossière des faits de dire que les institutions appellent ou ont appelé à des coupes dans les retraites individuelles, a souligné une porte-parole de la Commission européenne. Oui, le système des retraites est l’un des postes de dépenses les plus chers, c’est aussi l’un des systèmes des retraites les plus chers en Europe. Et donc, un réforme du système fait partie des exigences. “

En attendant, les prochaines échéances se rapprochent. La Grèce doit rembourser 1,6 milliards d’euros au FMI le 30 juin, et sans ces 7 milliards d’euros âprement négociés avec les créanciers, peu de chances qu’elle puisse faire ces remboursements. Dès lors, la zone euro se prépare à un éventuel défaut de paiement grec.

“ Nous entrerions en terrain inconnu, mais nous pouvons certainement dire que nous aurions tous les outils pour gérer la situation au mieux, assure le président de la BCE Mario Draghi. Bien que tous les participants doivent désormais faire un ultime effort, la balle est clairement dans le camp du gouvernement grec qui doit faire les pas nécessaires. “

D’après des sources européennes, il y aurait des alternatives possibles comme le remplacement de certaines mesures sur les retraites par des coupes dans le budget de la défense qui, rapporté au PIB, est le deuxième plus élevé de l’OTAN.

Le fait que la Commission européenne ait jeté l‘éponge dimanche témoigne d’une usure non dissimulée. Athènes pourrait miser sur le sommet du 25 juin. Ce serait alors un quitte ou double.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Protection des données : un accord entre Européens