DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar aurait été tué par une frappe américaine


Libye

Le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar aurait été tué par une frappe américaine

C’est du moins ce qu’affirme le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale. Plus prudent, le Pentagone confirme une opération menée dans la nuit de samedi à dimanche dans l’Est de la Libye et dont il était la cible.

Mokhtar Belmokhtar avait réaffirmé mi-mai la loyauté de son groupe, Al-Mourabitoune, à Al-Qaïda. Il avait aussi démenti l’allégeance à l‘État islamique proclamée par un autre dirigeant, signe d’une discorde sérieuse dans la hiérarchie du mouvement.

Mokhtar Belmokhtar a été notamment le cerveau de la meurtrière prise d’otages du site gazier algérien d’“In Amenas”:http://fr.euronews.com/2015/03/07/l-attaque-de-bamako-revendiquee-par-al-morabitoune/ en 2013. 37 étrangers avaient été tués ainsi qu’un Algérien et 29 ravisseurs.

Condamné à mort à deux reprises par la justice algérienne, Mokhtar Belmokhtar aurait également commandité l’assassinat de quatre Français en Mauritanie en décembre 2007 et il a revendiqué l’attentat de Bamako en mars dernier qui avaient 5 morts dont 1 Français.

Le Tchad l’avait, à tort, donné pour mort en 2013 après un double attentat-suicide au Niger.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Coronavirus Mers : réouverture de milliers d'écoles, mais inquiétude persistante en Corée du Sud