DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : Matteo Renzi dénonce le manque de solidarité


Italie

Migrants : Matteo Renzi dénonce le manque de solidarité

Rome fustige l’attitude de ses partenaires européens, dont la France, qui refuse l’accès à son territoire aux migrants qui campent depuis plusieurs jours à Vintimille, près de la frontière. Paris se retranche derrière le droit européen. Mais pour le Premier ministre italien, Matteo Renzi, cette attitude va à l’encontre des valeurs de solidarité de l’Europe.

“Ou c’est un problème européen, et nous allons le résoudre tous ensemble, ou c’est un problème pour l’Italie seulement, car l’Europe ferme les yeux, et dans ce cas, nous sommes dans la position pour y faire face. Mais je le dis avec toute la déception de quelqu’un qui croit que l’Europe est une grande maison de valeurs.’‘

Vintimille n’est pas un cas isolé. Des migrants, arrivés en Italie, tentent également de rejoindre l’Autriche, via Bolzano, ou la Suisse, via Domodossola. Mais là aussi, ils se voient notifier une fin de non-recevoir. La police suisse a renvoyé ce lundi vers l’Italie une trentaine de réfugiés, originaires de Syrie, d’Irak ou du Pakistan, qui voulaient se rendre en France.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

De retour d'Afrique du Sud, Omar el-Béchir accueilli en héros