DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Trainwreck", ou les déboires sentimentaux d'une jeune trentenaire


cinema

"Trainwreck", ou les déboires sentimentaux d'une jeune trentenaire

En partenariat avec

Depuis son plus jeune âge, le père d’Amy lui mis en tête que la monogamie n’est pas réaliste.

Aujourd’hui journaliste dans un magazine, la jeune femme vit avec un credo, profiter d’une vie désinhibée, sans aucun engagement sentimental. Mais Amy commence à voir les limites de cette situation.

“Le film parle d’une jeune trentenaire naviguant dans le monde de l’amour, quand ses mécanismes de défense, qui peuvent être de ne coucher ou pas avec des mecs, de boire beaucoup, commencent à la rattraper. Le film ne parle pas de moi. Question suivante ?”

Amy Schumer, qui a écrit le film, affirme qu’il n’est pas autobiographique, même si elle partage quelques traits de caractère avec l’héroïne.

“De nombreuses réactions de défense de mon personnage me ressemblent. Je ne suis pas une énorme fêtarde mais j’aime bien boire. Et j’ai couché avec plein de mecs. Je ne sais pas si c’est normal ou pas mais j’en parle et c’est ça qui fait réagir les gens. Parce que ce n’est un sujet qu’on aborde facilement, peut-être parce que les gens pensent que c’est honteux. Je ne pense pas”, explique Amy Schumer.

Parmi les acteurs de cette comédie réjouissante, vous retrouverez aussi Tilda Swinton, Bill Hader, Brie Larson, et Colin Quinn.

Prochain article

cinema

"Le fils de Saul", un film fort sur Auschwitz, véritable révélation à Cannes