DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Business Line : la bourse saoudienne s'ouvre aux investisseurs étrangers


Business Line

Business Line : la bourse saoudienne s'ouvre aux investisseurs étrangers

Le “bazooka” de Mario Draghi est légal. Ainsi en a décidé la Cour européenne de Justice, infligeant un sérieux revers aux opposants à ce programme OMT de rachat de dette dévoilé par le Président de la BCE au plus fort de la crise de la zone euro en 2012.

La situation économique est meilleure désormais. Mais comme nous le rappellent les derniers chiffres des ventes de voitures en Europe, la reprise ne doit pas être confondue avec la croissance à part entière.

En termes de profits, les investisseurs cherchent quelque chose d’autre depuis un moment déjà. Cette semaine ils ont finalement saisi l’occasion qui se présentait quand l’Arabie Saoudite a ouvert sa bourse d’actions aux étrangers pour la première fois.

Dans cette édition de Business Line nous verrons de plus près quels sont les fondamentaux de ce pays du Golfe; si cela vaut la peine d’investir du temps et de l’argent dans ce marché et quelles sont les conditions d’entrée pour les capitaux étrangers.
En plus dans ce Business Line, nous nous pencherons la dernière manoeuvre d’Air France pour réduire ses coûts, la chute de Colt, le légendaire fabricant de pistolets et la bataille entre Microsoft et Sony pour gagner le coeur et le porte-monnaie des vieux joueurs de jeux vidéo au salon de Los Angeles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Business Line

Les défis économiques de la Turquie au lendemain des élections