DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hong Kong : nouvelle épreuve de force sur la réforme électorale

Quelques mois après un automne marqué par les divisions politiques et le mouvement des parapluies, le Conseil législatif, le Legco débat d’un texte

Vous lisez:

Hong Kong : nouvelle épreuve de force sur la réforme électorale

Taille du texte Aa Aa

Quelques mois après un automne marqué par les divisions politiques et le mouvement des parapluies, le Conseil législatif, le Legco débat d’un texte controversé. Ce dernier fixe les modalités de l‘élection en 2017 du chef de l’exécutif de l’ancienne colonie britannique, revenue dans le giron de la Chine en 1997.

Une bonne réforme pour ce retraité partisan de Pékin : “il n’y a pas de chose vraie ou fausse en ce qui concerne le suffrage universel. Nous soutenons la décision du Comité permanent du Congrès national du peuple”.

Cette militante pro-démocratie dénonce une “parodie d’ouverture” : “je sais que cette proposition du gouvernement est un mensonge. Il n’y a aucune chance que nous soyons en mesure de voter pour qui nous voulons. C’est la raison pour laquelle nous devons nous opposer à cette proposition”.

Car si une élection au suffrage universel est instaurée, Pékin et le Parti communiste chinois vont garder la haute main sur le processus. Seuls deux ou trois candidats adoubés par un comité aux ordres seront finalement autorisés à se présenter.

Le vote du texte est prévu d’ici vendredi et les débats se tiennent sous sécurité renforcée.