DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Eurogroupe: Et maintenant, que va proposer la Grèce?

Ce devait être un Eurogroupe décisif pour la Grèce. Mais vu l’immobilisme des derniers jours, cette recontre servira tout juste à renouer le contact

Vous lisez:

Eurogroupe: Et maintenant, que va proposer la Grèce?

Taille du texte Aa Aa

Ce devait être un Eurogroupe décisif pour la Grèce. Mais vu l’immobilisme des derniers jours, cette recontre servira tout juste à renouer le contact. Le spectre d’un Grexit plane sur l’Eurogroupe, mais son président, Jeroen Dijsselbloem, n’a pas peur des fantômes.

“Je ne veux pas spéculer sur des ‘si’ ou des ‘quand’”, a martelé le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. “Je n’ai qu’un seul objectif aujourd’hui: voir si on peut se rapprocher d’un accord avec la Grèce. Les Grecs doivent faire un pas en avant car nous avons besoin d’un accord solide.”

Pour les créanciers, seul le résultat final importe, soit un excédent primaire de 1% du PIB pour 2015. Ils attendent les propositions grecques pour y parvenir. A son arrivée à l’Eurogroupe, le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, a annoncé ne pas être venu les mains vides: “Aujourd’hui nous allons présenter des idées pour transformer les désaccords coûteux en consensus efficaces.”

Le 30 juin, la Grèce doit rembourser un prêt d’un milliard et demi d’euros au FMI. Et pas question de repousser l‘échéance, a prévenu Christine Lagarde. Alors pour éviter un défaut de paiement, un accord est indispensable.

“Dialogue, dialogue, discussion, confrontation s’il le faut, mais avancer dans ce dialogue, et c’est possible”, a rassuré Michel Sapin, ministre français des Finances. “Les différences ne sont pas aussi grandes qu’on voudrait le dire.”

“Bien qu’aucun accord ne soit attendu aujourd’hui à l’Eurogroupe, ça bouge beaucoup en coulisses”, explique Efi Koutsokosta, envoyée spéciale d’Euronews à Luxembourg. “Hier soir, Jean-Claude Juncker a parlé quelques minutes avec Alexis Tsipras au téléphone. Cela montre que des efforts sont toujours en cours pour remplacer les réductions des retraites et les hausses de TVA par d’autres mesures.”