DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Usa : le spectre du racisme, toujours


Etats-Unis

Usa : le spectre du racisme, toujours

50 ans après le “dimanche sanglant” de Selma, la ségrégation raciale hante toujours l’Amérique.

Ce 7 mars 1965, dans cette ville d’Alabama, la police chargeait violemment les milliers de manifestants défilant pacifiquement pour les droit civiques des noirs. Depuis, les comportements des policiers blancs et les actes racistes continuent de faire la une des journaux dans un pays qui a élu le premier président noir de son histoire, Barack Obama.

Derrière Martin Luther King, les pacifistes des marches de Selma, malgré la répression, obtenaient le droit de vote pour les personnes de couleur, adopté le 6 août 1965.

Une égalité des droits historique, gravée sur le papier. Pourtant, dans la réalité, les actes de violences racistes ont continué.

L‘été 1967 connaitra une vague d‘émeutes parmi les plus meurtrières de l’histoire des États-Unis. Cinq jours de violences à la suite à la mort d’un chauffeur de taxi qui feront 43 morts et plus de 400 blessés.

En 1980, après le décès d’un vétéran afro-américain battu à mort par des policiers, leur acquittement provoque trois jours d‘émeutes, faisant 18 morts.

En 1992, un acquittement encore met le feu au poudre, celui des policiers qui ont tabassé à mort Rodney King, Los Angeles connaitra 6 jours d‘émeutes, il y aura 55 morts et 4000 arrestations.

L’arrivée de Barack Obama au pouvoir en 2008 a t-elle changé la donne? Pas vraiment.

Premier Président noir des Etats-Unis élu en 2008, il a simplement remis en fonction au sein du Ministère de la Justice des départements de lutte contre la discrimination. Mais il n’a pas fait voter de nouvelles lois.

Les actes racistes et la violence se poursuivent en 2012 avec le meurtre de Trayvon Martin. Il a été abattu par George Zimmerman qui effectuait des patrouilles de surveillance. Zimmerman sera acquitté par la justice en juillet 2013.

Et le 9 août 2014, un fonctionnaire texan abat un jeune noir de 18 ans, Michael Brown, déclenchant les plus violentes émeutes qu’ait connues le pays depuis celles de Los Angeles en 1992.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'encyclique révolutionnaire du pape François sur l'environnement