DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

F1 : victoire de Rosberg en Autriche, l'année noire de McLaren

Au programme de Speed, cette semaine, les résultats du Grand Prix d'Autriche de Formule 1, l'année difficile de l'écurie McLaren, retour en 1987 sur le circuit autrichien et enfin les 1 000 km du C

Vous lisez:

F1 : victoire de Rosberg en Autriche, l'année noire de McLaren

Taille du texte Aa Aa

Bruno Sousa, euronews :
Bienvenue dans Speed. Cette semaine, les fanas de sport auto avaient leurs yeux rivés sur le Red Bull Ring en Autriche, ou l‘élite des pilotes luttaient pour remporter la victoire dans un nouveau Grand Prix de Formule 1. Ou tout du moins ils ont essayé puisque l‘écurie Mercedes-AMG a une fois de plus prouvé qu’elle était au-dessus du lot.

Nouveau Grand Prix, nouveau doublé !
Nico Rosberg a gagné pour la deuxième fois consécutive le Grand Prix d’Autriche sur le Red Bull Ring, suivi par son partenaire Lewis Hamilton, offrant ainsi à l‘écurie Mercedes-AMG son 5è doublé de l’année.
Après les Grands Prix d’Espagne et de Monaco, Nico Rosberg remporte à Spielberg sa troisième victoire de la saison. Lewis Hamilton est parti en pôle position, mais le pilote allemand a pris la tête dès le premier virage.
Grâce à sa deuxième place, le Britannique reste en tête du championnat du monde.
La course avait commencé par six tours de neutralisation par la voiture de sécurité suite à un spectaculaire accrochage entre Fernando Alonso et Kimmi Räikonnen. Les deux hommes sont indemnes, mais leurs monoplaces sont détruites. Le Brésilien Felipe Massa sur Williams-Mercedes est, quant à lui, monté sur la troisième place du podium.

Bruno Sousa, euronews : Au cours de l’histoire de la Formule 1, une équipe se détache du lot quand on parle du Grand Prix d’Autriche. L‘écurie McLaren qui s’y est imposé six fois, la dernière en 2001. Aujourd’hui, McLaren semble bien loin de ce passé glorieux.

Ce dimanche, Fernando Alonso a détruit sa McLaren dès le premier tour lors d’un spectaculaire accrochage avec la Ferrari de Kimmi Räikonnen.
Au dixième tour, c‘était au tour de son partenaire Jenson Button d’abandonner.
Fernando Alonso n’a marqué aucun point depuis le début de l’année.
C’est une année noire pour McLaren, à tel point que les pilote espagnol a indiqué qu’il se focalisait désormais sur la saison 2016. Pourtant, il reste encore 11 courses dans le calendrier 2015. Le meilleur résultat de l‘écurie est une 8e place de Button à Monaco.
Tout au long de sa présence dans le championnat, McLaren a gagné 8 titres constructeurs, le dernier en 1998, et douze titres pilotes.
La dernière victoire en GP de l‘écurie remonte à 2013 lorsque Jenson Button s’est imposé au Brésil.

Bruno Sousa, euronews : De nos jours, il n’y a pas de place pour l’imprévu en F1. Certains disent même que c’est ennuyeux. Les choses étaient bien différentes en 1987. Cette année-là, le départ du Grand Prix d’Autriche n’a été donné que deux heures après l’heure prévue.

En 1987, le départ de la course en Autriche a été donné trois fois.
Les deux premières fois, des accidents ont obligé les officiels à sortir le drapeau rouge. Marc Brundle sur Zakspeed est responsable du premier accident, puis se sont les deux Ligier de Jonhatan Palmer et Philippe Streiff qui se sont percutés.
Lors des essais, deux sérieux accidents s‘étaient produits, dont celui de Nelson Piquet qui est néanmoins parti en pôle position.
Après vingt tours en tête, il laisse Nigell Mansell, son partenaire chez Williams Honda, prendre la direction de la course. Le Britannique s’impose pour sa onzième victoire de la saison suivi du Brésilien.
Ces incidents à répétition ont poussé les instances dirigeantes de la F1 à abandonner le circuit de Spielberg pendant 10 ans.

Bruno Sousa, euronews : Voilà, notre magazine Speed est terminé. Nous vous laissons avec la victoire Katsumasa Chiyo, Wolfgang Reip et Alex Buncombe pour les 1000 kilomètres du Castelet sur le circuit Paul Ricard. Rendez-vous exceptionnellement exceptionnellement samedi prochain avec le Moto GP d’Assen aux Pays-Bas.