DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Viande de chien : les défenseurs des animaux chinois rabroués à Yulin


Chine

Viande de chien : les défenseurs des animaux chinois rabroués à Yulin

Aussitôt déployées, aussitôt arrachées. A Yulin en Chine, les banderoles brandies par des militants de la cause animale devant le siège du gouvernement local ont provoqué une réaction musclée d’hommes en civil. Dans le collimateur des manifestants : le festival, ce lundi, consacré à la dégustation de viande de chien.

“Ces animaux sont tous volés, déplorait cette militante manifestante. Pourquoi commettre ces crimes et violer la législation sur la sécurité alimentaire? Ils nous volent nos banderoles, au lieu de faire ce qu’ils ont à faire.”

La Chine n’interdit pas de consommer de la viande de chien. Mais cet évènement organisé pour le solstice d‘été à Yulin fait face à une opposition croissante de défenseurs des animaux.

Les promoteurs du festival mettent en avant la tradition culturelle ancestrale qui pousse de nombreux Chinois, notamment dans le Sud et le Nord-Est, à consommer du chien.
“Vous mangez du steak? Si je vous disais de ne pas en manger seriez-vous d’accord? demandait un résident friand de viande de chien.

Chaque année en Chine jusqu‘à 10 millions de ces canidés sont tués pour être mangés dont jusqu‘à 10 000 pour le festival de Yulin, selon l’organisation de protection des animaux Humane Society.

Avec AFP et Reuters

Voici quelques images proposées par notre service web

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Trafic de migrants : l'Union européenne lance formellement une mission navale